Conseils

Comment définir le prix de vente d’un bien immobilier ?

Pour définir le prix de vente le plus précis de votre bien, il est important que vous preniez en compte plusieurs éléments. N’oubliez pas que ni l’acheteur ne veut payer trop cher, ni vous, en tant que vendeur, ne voulez laisser de l’argent sur la table. Alors, que faire ? Voici quelques étapes à considérer dans le processus.

Identifier le marché

Comme dans tout marché, lorsque l’offre est très élevée (marché d’acheteurs), les prix ont tendance à baisser en raison d’une demande excessive, c’est-à-dire de nombreuses propriétés disponibles. Le cas contraire se présente lorsque la demande est très élevée (marché de vendeurs). Ce qui signifie que l’offre de propriétés est inférieure à la demande. Ce qui entraîne une hausse des prix. Identifiez le marché sur lequel vous allez vendre votre bien, afin de définir un prix qui corresponde à ce qui se passe dans le secteur. Une fois que vous l’avez fait, vous pouvez effectuer une Estimation immobilière en ligne.

Analyser les propriétés comparables

Analysez les prix de vente du secteur dans lequel se trouve votre propriété. Pour la rendre comparable, vous devez tenir compte des critères suivants : localisation, âge, prix de vente, zone, type de bâtiment (appartement, maison, bureau, etc.), caractéristiques particulières (vue intérieure, vue extérieure, vue de la ville, vue du parc, accès aux routes principales, etc.). S’il y a beaucoup de propriétés similaires à la vôtre, analysez les prix de vente.

Calculer le prix au mètre carré

Pour définir le prix au mètre carré, la première chose à prendre en compte sont les variables mentionnées ci-dessus (emplacement, strates, âge, superficie, etc.). Toutefois, il est important de se rappeler que les finitions à l’intérieur de la propriété peuvent varier radicalement d’une propriété à l’autre. Ce qui entraîne également une variation du prix. L’ancienneté d’un bien sur le marché est également un indicateur à prendre en compte. Si un bien est disponible depuis longtemps (12 mois ou plus), il est possible que le prix ne soit pas très bien défini.

Bien supporter le prix défini

Il est important, lorsque vous définissez votre prix de vente, de disposer d’arguments solides pour étayer ce chiffre. En voici quelques exemples : S’agit-il d’une propriété toute neuve ? S’agit-il d’une propriété récemment rénovée ? Est-elle située dans une zone très demandée ? A-t-elle des finitions de luxe ? Tant que le prix est cohérent avec les caractéristiques du bien et tient compte des conditions du marché, vous aurez plus de chances de la vendre dans un délai raisonnable.

Définissez votre prix de vente minimum

Une fois que vous avez fait l’exercice de définir le prix en fonction des conditions du marché, il est important que vous soyez clair sur le prix net que vous espérez recevoir après la négociation et sur les dépenses liées à la vente. N’oubliez pas que la négociation du prix initialement défini est une pratique naturelle. Considérez donc cette “remise” comme un moyen d’atteindre votre prix de vente minimum.

Faire une évaluation

Si vous avez déjà effectué les deux exercices précédents, et que vous souhaitez toujours reconfirmer les résultats, nous vous suggérons de faire appel aux services d’une société certifiée en évaluation commerciale. Une visite sera faite à votre propriété pour recueillir des informations, puis, après les avoir analysées en tenant compte des conditions du marché, vous recevrez le résultat de l’évaluation. Les coûts de l’évaluation varient d’une entreprise à l’autre.

Vous pourriez également aimer...